Mon histoire

10 ans. Je me suis battue 10 ans contre les troubles du comportement alimentaire (TCA) ou plutôt je me suis battue 10 ans contre moi-même. J’étais une « mangeuse compulsive et émotionnelle ». L’alimentation a guidé ma vie pendant toutes ces années.

C’est difficile pour moi aujourd’hui de me livrer « publiquement » sur ce site, mais si cela peut permettre à des jeunes (ou des moins jeunes d’ailleurs!) de ne pas tomber dans ce cercle vicieux, je le fais avec grand plaisir.

Je menais une quête obsessionnelle de l’alimentation la plus saine possible, du corps parfait, du meilleur entraînement sportif… Tantôt le « régime protéiné », tantôt le « sans gluten », en passant par le « low fat », le « low carb », le crudivorisme, le véganisme et j’en passe et des meilleurs (enfin si on peut dire ça comme ça..!).

Des heures et des heures à chercher LA solution miracle pour perdre du poids sur Google, Youtube, Instagram, Facebook… Un nouveau plan alimentaire farfelu toutes les deux semaines en croyant à chaque fois avoir trouvé LA vérité.

Malheureusement, au lieu de ça, j’ai détraqué mon métabolisme et mes fonctions hormonales (problèmes de peau, perte de cheveux, infertilité, frilosité, mauvaise digestion, irritabilité, dépression…).

Toutes ces règles alimentaires, ces régimes restrictifs m’ont conduit vers un perpétuel effet yo-yo. J’étais prête à tous les sacrifices pour MAIGRIR. A la place, j’y ai gagné des kilos et des vergetures..!

Je suivais un de ces fameux plans alimentaires farfelus élaborés par mes soins, je perdais du poids, j’étais bien dans ma peau (en apparence, puisque j’en voulais toujours plus…), les frustrations me donnaient des compulsions, je reprenais du poids, je m’enfermais sur moi-même et ainsi de suite…

Je cherchais la santé à travers cette perte de poids et à travers la suppression des aliments « malsains », j’y ai trouvé la maladie à travers les TCA et j’ai complétement perdu confiance en moi après tous ces « échecs » consécutifs!

Plus je connaissais de choses sur l’alimentation, plus je devenais restrictive. Mon corps et mon poids occupaient mes pensées jour et nuit. J’étais épuisée physiquement et psychologiquement.

Je contrôlais tous les aliments que j’avalais mais paradoxalement, à certains moments je ne pouvais m’arrêter de manger.

J’ai consulté de nombreux médecins et nutritionnistes mais qui, dans une démarche très conventionnelle, me conseillaient, d’une façon ou d’une autre, de contrôler mon alimentation si je voulais perdre du poids.

J’ai compris à travers mes recherches et les groupes de parole auxquels j’ai participé, que c’était ce contrôle qui me conduisait aux compulsions. Je me suis donc interessée de plus près à « l’alimentation intuitive » et à toutes les méthodes naturelles pour retrouver un équilibre.

J’ai réalisé que, pendant toutes ces années de restriction et d’activité physique intensive, j’avais mis mon corps à rude épreuve. Et surtout, j’ai compris que tout cela ne m’avait pas aidé à avoir ce corps de rêve tant courtisé, bien au contraire…

Moi qui, 10 ans plus tôt, voulais juste perdre 2-3 kilos, je me suis retrouvée avec une vingtaine de kilos en plus au compteur.

Je me suis souvenue de mes années lycée, où je mangeais à ma faim, sans aucun contrôle et où je ne prenais pas de poids. J’ai regardé autour de moi et j’ai constaté que toutes les personnes qui avaient un corps « normal », un corps « sain », étaient celles qui, justement, ne se souciaient pas de leur poids et de leur alimentation. A la manière d’un enfant, elles mangeaient lorsqu’elles avaient faim et s’arrêtaient naturellement lorsqu’elles n’avaient plus faim. Elles mangeaient « intuitivement ».

J’ai beaucoup lu, étudié la naturopathie, l’alimentation intuitive, la psychologie clinique, la relaxologie afin d’avoir un maximum d’informations sur les TCA et sur les personnes qui s’en sont sorties.

J’ai ensuite pris mon courage à deux mains en réintroduisant les aliments que je m’interdisais depuis toutes ces années. Je savais que j’allais devoir passer par une période de prise de poids mais c’était le prix à payer pour relancer mon métabolisme et retrouver ma liberté. J’ai aussi arrêté de me mettre la pression sur mes séances de sport (qui me rendaient malade lorsque j’en loupais une..!) et je pratique désormais des activités qui me plaisent et qui me font du bien à un rythme beaucoup moins soutenu. Enfin, j’ai arrêté de penser à ce que les autres pouvaient penser de moi, de mon corps, de ma façon de manger etc…

J’ai realisé que le problème ne venait pas des aliments que je mangeais mais plutôt des croyances que j’avais. Je classais les aliments dans deux catégories: les bons et les mauvais, en fonction de la nouvelle diet du moment.

En réapprenant à manger de tout, en écoutant mes envies et mes sensations de faim et de satiété, j’ai retrouvé ma liberté. Je vois desormais les aliments comme des alliés et non comme des ennemis et j’ai compris qu’un Kinder me faisait autant de bien qu’une pomme dans ces conditions d’équilibre. En me laissant le choix parmi tous les aliments, mon corps a envie de fruits frais autant qu’il a envie de chocolat et j’ai ENFIN complétement mis de côté les compulsions alimentaires!

Mon corps retrouve peu à peu le poids auquel il doit être pour être sain. Pas celui que l’on peut voir dans les magazines, non, celui qui me permet d’avoir toute la forme et l’énergie nécessaire pour faire mes activités quotidiennes et celui pour lequel il est programmé.

J’espère, à travers ce site et mes activités diverses, pouvoir vous donner les conseils et le soutien nécessaire pour combattre ce mal-être.

Si vous ne supportez plus ce perpétuel combat contre vous-même, ce site est fait pour vous!

J’espère sincérement que ces informations pourront vous aider autant qu’elles ont pu m’aider.

N’hésitez-pas à me poser vos questions par email, dans les commentaires ou via le formulaire de contact.

A très vite!