Comportements Alimentaires | Nutrition

Peut-on manger ce que l’on veut et rester mince?

08/08/2017

Les personnes qui me suivent depuis longtemps savent que j’éloigne mes client(e)s des régimes et de la restriction calorique qui sont voués à l’échec. Mais après un passé de régimes, de troubles alimentaires, d’orthorexie […] il est difficile de retrouver un comportement instinctif avec la nourriture. On se sent souvent malheureux et honteux d’avoir échoué une énième fois. On ne sait plus quoi manger ou quoi faire pour retrouver notre poids de forme.

On ne se rend souvent pas compte de l’emprise qu’ont les régimes et l’exercice physique à outrance sur notre vie. On pense qu’atteindre notre but en terme de poids rendra enfin notre vie merveilleuse…

Malheureusement, ce n’est qu’après un grand nombre d’échecs, de crises de boulimie, d’effet yoyo, que l’on réalise que nous étions dans le faux.


Alors maintenant, on fait quoi?

Votre corps est conçu pour maintenir un poids sain. Vous devez réapprendre à manger naturellement, comme le font bon nombre de personnes. On a tous, autour de nous, des personnes qui mangent ce qu’elles veulent, sans se tuer au sport, et qui gardent un poids stable parce qu’elles ne sont jamais tombées dans le cercle vicieux des régimes et de la restriction alimentaire.

Vos sensations de faim ont été ignorées pendant une période plus ou moins longue. Vous devez mettre de côté vos peurs alimentaires et retrouver un comportement normal face à l’alimentation. Pour cela, il vous faudra du temps.
Vous allez également devoir accepter de reprendre du poids. En effet, votre corps va se rééquilibrer. C’est un processus indispensable pour retrouver, par la suite, votre poids naturel.


Pourquoi une prise de poids?

  • Votre métabolisme est ralenti à cause des régimes;
  • Vous devez retrouver vos sensations alimentaires. Vous allez sûrement manger beaucoup au début du processus car vous ne tenez plus compte de vos sensations de satiété. Votre corps a aussi longuement été privé, il a besoin d’un surplus de nourriture pour se rééquilibrer. De plus, il faudra du temps à votre cerveau pour accepter qu’il n’y a pas de « bons » et de « mauvais » aliments dans la perte de poids. Le fait de ne rien s’interdire peut, en premier lieu, conduire à une surconsommation alimentaire qui se régulera avec le temps.
  • Vous allez devoir vous accepter! L’acceptation de soi est le point principal ici. Vous devez comprendre que la prise et la perte de poids ne peut en aucun cas dicter votre vie, votre bonheur, votre humeur… Les régimes ont bousillé votre confiance, votre santé, votre corps. Vous devez désormais voir au délà de la prise ou de la perte de poids et penser « santé ». Bien s’alimenter pour permettre à son corps d’avoir l’énergie nécessaire à nos activités quotidiennes, ça doit être ça, votre nouvel objectif!

Il faut désormais se focaliser sur un objectif de bien-être, ce qui sera beaucoup plus intéressant (et intelligent) que d’être « mince ». Le changement ne se fera pas du jour au lendemain. Vous devez créer de nouvelles habitudes saines, qui vous suivront tout au long de votre vie.

La nourriture n’est pas un ennemi, au contraire. Vous devez vous faire confiance, faire confiance à votre corps. Lorsque vous comprendrez cela, vous tirerez un trait définitif à la restriction calorique et vous retrouverez peu à peu votre poids de forme.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *